Thulium-Sixty-NineQuand on dit que la musique n’a pas de frontière et que la nationalité des musiciens d’une formation n’a pas d’importance pour faire de la musique, ça peut paraître cliché c’est vrai, et on a tous entendu ce propos plus d’une fois. Mais en ce qui concerne Thulium, cela s’avère exact et payant. Nos cinq protagonistes nous arrivent des quatre coins du globe (France, Angleterre, Espagne, Brésil, Afrique du Sud) et sont basés à Londres. Après un premier EP trois titres (69) datant de 2010, le groupe nous livre un premier album constitué de 11 compositions à consonance rock alternatif mélodique. Pour résumer, ce disque est tantôt rock, tantôt punk-rock, tantôt métal et offre à l’auditeur un florilège de guitares intéressant servi par la voix de Boubou qui peut faire tomber la gente féminine à n’importe quel moment ! Niveau son, la production est costeaude (comme Simone, dixit Chevallier/Laspalès) et a été confiée à Arnaud Bascunana (No One Is Innocent / Deportivo) et possède donc la faculté de faire diffuser cet album sur les grandes ondes. Petit conseil d’ami, à l’approche des beaux jours, partez avec cet album sous le bras et vous constaterez par vous-même que la musique de Thulium est propice au voyage et au grand air ! Tentez l’expérience Sixty Nine !

[Guillaume Gautier-Boutoille]