toto-live-at-montreux

En juillet 1991, Toto offrait à Montreux un concert de haute tenue, à la fois délirant et très professionnel. Que d’émotions et de plaisir que de retrouver les deux frangins Porcaro, aujourd’hui disparus ! Mike (basse) prend son pied sur scène tandis que Jeff (batterie) est à la hauteur de sa réputation. Steve Lukather nous ensorcèle avec ses guitares, pendant que le débonnaire David Paich joue sur ses claviers avec une sensation d’aisance et une limpidité stupéfiante. Le quatuor est accompagné par trois voix magnifiques (des choristes « empruntés » à Mick Jagger et Phil Collins) ainsi qu’un percussionniste efficace. Le show débute avec deux titres inédits prévus à l’origine pour l’album Kingdom Of Desire, auxquels viennent s’ajouter les classiques « Africa » et « Rosanna », la ballade « I’ll Be Over You » et l’instrumental « Jack To The Bone » qui prennent une toute autre dimension live. Toto joue aussi une version de « Red House », en hommage à Jimi Hendrix et Stevie Ray Vaughan, avant de parachever le travail avec « I Want To Take You Higher » le tube de Sly and The Family Stone. Pour ce dernier morceau de folie, le groupe est accompagné par les musiciens de Miles Davis, le célèbre producteur Quincy Jones, sans oublier Claude Nobs, le fondateur du prestigieux Montreux Jazz Festival. Un concert splendide et énergique comme seule l’authenticité des meilleurs musiciens de…studio pouvait nous l’offrir !

[Ph. Saintes]