black marble texture
black marble texture

Après avoir vendu plus de 40 millions d’albums dans le monde avec Creed et Alter Bridge, Mark Tremonti se fait une escapade en solo depuis maintenant quatre ans. Si les albums All I Was, sorti en 2012, puis Cauterize l’an passé, avaient mis le bonhomme sur de bons rails pour le futur, Dust poursuit la lancée. Distillant comme sur Cauterize quelques bombes thrash et des hits calibrés pour les radio US pendant 43 minutes de musique en dix titres,, Mark Tremonti démontre qu’il est aussi bon guitariste que chanteur, venu tout droit de l’école américaine où les refrains marquants sont légion, comme sur « My Last Mistake», « Once Again », et bien sûr « Catching Fire ». Mais Mark Tremonti ne veut pas forcément faire du Creed ou du Alter Bridge toute sa vie : le contenu de Dust se veut soutenu et parfois lourd, comme le surprenant « Betray Me » ou le poignant « Dust », justement référence au Creed du passé. Si vous avez aimé Cauterize, aucun risque de vous tromper avec Dust !

[Loïc Cormery]